Le site dont l'adresse suit rend hommage à Bob à travers ses travaux dans plusieurs domaines aux côtés de Hergé. Par son approche originale qui tranche avec les sites officiels, ce site est assez intéressant et informatif sur différents chapîtres, et mérite incontestablement une visite.

http://perso.orange.fr/prad/index.htm

Une page entière est consacrée à Bob, en voici un extrait.

http://perso.orange.fr/prad/1bobdemoor.htm

Bob De Moor était l'un des plus proches collaborateurs de Hergé. Aujourd'hui on sait que sa participation aux albums de Tintin était très importante. Moins doué peut-être que Hergé pour construire un scénario ou déterminer le cadrage, il était en revanche plus habile pour les décors, les paysages urbains, les machines, etc.  Et il dessinait bien entendu Tintin comme Hergé.
Pendant 35 ans il assista fidèlement Hergé. On peut même affirmer qu'il fut son bras droit ! C'est lui qui a conçu les décors des aventures de Tintin. Il a aussi réalisé de nombreux dessins publicitaires, même après la mort de Hergé, comme la campagne Citroën, l'huile Fruidor, les trains Belges, et beaucoup d'autres.
Hergé avait, pendant la guerre, demandé à son ami Edgar Pierre Jacobs de l'aider à moderniser et à mettre en couleur ses anciens récits. A partir de 1951, ce genre de travail est souvent revenu à Bob de Moor ! L'île noire en est peut-être l'un des plus beaux exemples !

Bob de Moor n'était pas l'inventeur de Tintin, mais il a tellement fait vivre ce personnage sous ses mains qu'on est obligé de lui accordé une petite place dans la paternité. Cela ne lui a donné aucun droit sur le devenir du personnage. Pourtant il aurait bien aimé reprendre la série. Mais Hergé a affirmé à plusieurs reprises sa volonté de laisser Tintin "en paix" après sa mort. "Tintin c'est moi" disait-il. Bob de Moor avait beaucoup de respect et d'amitié pour Hergé. Il a vécu de nombreuses années près de lui dans le travail. Cette grande complicité faisait de lui un interlocuteur privilégié.

Peu de temps après la mort de Hergé, Bob de Moor se proposa de finir l'Alph-Art, mais Fanny Rodwell, épouse et héritière de Hergé, hésita, puis refusa... Beaucoup de voix s'élevaient dans son entourage (comme Benoît Peteers par exemple) pour la dissuader d'autoriser l'achévement de ce récit... Bob en était bien capable sur le plan technique. Hergé le savait depuis longtemps, surtout depuis l'épisode de la célèbre planche "gag"" que Bob réalisa en cachette avec Jacques Martin. Son savoir faire acquis auprès de Hergé faisait de lui la personne toute désignée pour cette tâche. Mais était-il vraiment capable de finaliser un tel scénario si peu avancé ? On le sait, ce n'était pas le domaine dans lequel Bob excellait. Et puis Tintin était tellment lié à la personne de Hergé !
Bob de Moor est décédé le 26 août 1992. Son talent et ses qualités de graphiste ont donné aux récits de Hergé une belle allure.

Des explications sont également fournies quant au travail de Bob notamment sur la campagne publicitaire Eurosignal.